Les prix de l’immobilier en bord de mer à Marseille

Une résidence au soleil ? La classe! Trouvez une maison au bord de la mer est devenu un perle rare ces derniers temps, car plus l’immeuble se rapproche de la plage plus le prix augmente. À l’exception à Marseille, là-bas les prix sont encore très abordables. Mais qu’est-ce qui rendent les immeubles au bord de la mer si particulière ? Pourquoi sont-ils si chers ? Une brève rédaction de la ville de Marseille sera exposée également. Et enfin une estimation de prix de l’immobilier en bord de la mer à Marseille.

Quels sont les avantages d’une maison en bord de mer ?

Apriori, une maison en bord de mer dispose de tous les atouts tant recherchés par les propriétaires et/ou locataires : une magnifique vue sur la mer, un coucher ou lever du soleil unique, le son des vagues qui sert de berceuse la nuit… Des milliers de vacanciers sont prêts à payer cher pour pouvoir assister à un tel spectacle. Elle peut être rentable si vous achetez pour louer. Chaque année, les touristes se précipitent vers la France pour découvrir ses cotes. De ce fait, il cherche à louer des maisons qui leur permettent de savourer leur séjour avec un accès direct à la mer. Ce qui fait un bon prix des loyers donc forcément le prix de vente en même temps.

Particularité de la ville de Marseille.

Marseille, une ville d’art et de bonne humeur révèle la combinaison de tradition et modernité. À seulement 3 heures de Paris en TGV, Marseille offre du soleil exceptionnel et qui d’ailleurs se traduise par une humeur chaleureuse à ses habitants. Ses nombreux monuments sont à visiter absolument. Sans oublier ses belles plages à perte de vue. Une belle promenade à pied nu fait que Marseille soit la destination idéale pour un week-end ou un court séjour de détente.

Le prix de l’immobilier à Marseille

Une base d’étude statistique démontre qu’à Marseille, le prix moyen en mètres carrés s’évalue à 3000 euros et quelques. Mais cette estimation immobilière varie selon le secteur du bien en question. Dans le XIVe arrondissement par exemple, le prix est trois fois moins que celui situer dans des secteurs plus chics. Ce qui correspond a une faible augmentation de1,9 % seulement en un an. Par contre, ce n’est pas le cas dans certains secteurs, car les prix peuvent aller jusqu’à deux fois plus cher. Une hausse de prix lent certes, mais progressif.

Les quartiers les plus demandés de l’immobilier marseillais
Le succès immobilier des quartiers populaires de Paris